Les prix du marché dans les 4 plus grandes villes de France

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, comment se porte le marché de l’immobilier dans les quatre plus grandes villes françaises ? Selon le « Baromètre LPI-SeLoger avril 2022 », l’heure est au ralentissement de la hausse des prix dans les villes de plus de 100 000 habitants, tandis que la demande se reporte sur les villes moyennes en périphérie.

Immobilier : les prix de l’ancien stagnent tandis que le neuf retrouve son dynamisme

Quelles sont les tendances 2022 en matière d’immobilier et d’évolution des prix ? Depuis la fin de l’été 2021, les prix de l’immobilier dans les plus grandes villes françaises affichent une hausse mesurée. C’est ce qui ressort du « Baromètre LPI-SeLoger avril 2022 ». À Lyon par exemple, les prix n’ont augmenté que de +0,5 % en un an alors qu’un an auparavant, ils avaient grimpé de 10 %. En contrepartie, des villes périphériques comme Villeurbanne, Vaulx-en-Velin ou Vénissieux, voient la demande de biens se renforcer tandis que les prix ont grimpé de plus de 15 % en un an.

A voir aussi : Combien coûte une colocation à Lyon ?

Alors que les incertitudes liées au conflit en Ukraine, à la hausse des prix à la consommation, à l’inflation et aux nouvelles exigences des banques, affaiblissent le marché de l’ancien, le marché de l’immobilier neuf tire son épingle du jeu. En particulier le marché de la construction de maisons individuelles. Les prix sont en hausse de 5,9 % sur trois mois, du jamais vu depuis 2011. Il faut dire que depuis les confinements de 2020 et 2021, de nombreux ménages ont décidé de quitter la ville pour établir leur résidence principale dans une maison située dans une ville moyenne. À titre de comparaison, le prix des appartements neufs n’a évolué que de +0,3 % en trois mois. C’est donc plus que jamais l’occasion d’investir dans un appartement en choisissant pourquoi pas Toulouse. Vous trouverez des opportunités d’appartements neufs à Toulouse sur ce site.

À Paris, Lyon, Marseille et Toulouse, l’évolution des prix ralentit ces derniers mois

Selon le site Meilleursagents, un appartement parisien se vend désormais au prix au m² moyen de 10 170 € contre 10 845 € pour une maison. Si cela reflète une hausse de 20,9 % des prix en 10 ans, l’évolution est en réalité de -3,5 % sur 2 ans, -1,1 % sur 3 mois et -0,2 % sur 1 mois. À Lyon, il faut compter 5 361 €/m² en moyenne pour un appartement contre 6 730 € pour une maison, en hausse de 53,9 % sur 10 ans. Dans la ville de Toulouse, un appartement se négocie en moyenne 3 739 €/m² contre 4 214 €/m² pour une maison. Si l’évolution des prix dans la ville rose est de +57,2 % en 10 ans, elle stagne désormais à -0,2 % sur un mois.

A voir aussi : Rentabiliser son logement : top 4 des meilleures astuces pour débuter

Marseille en revanche, est l’une des rares villes à conserver un certain dynamisme au niveau des prix de la pierre. Avec 3 320 €/m² en moyenne pour un appartement et 4 216 €/m² pour une maison, les prix affichent une hausse de +20,1 % sur 10 ans, +4,9 % sur 1 an et +0,9 % sur un mois.

vous pourriez aussi aimer