L’assurance de prêt, pourquoi et comment résilier ?

Si un emprunt immobilier permet de réaliser de beaux projets, il représente un coût conséquent. Outre les intérêts à verser et la somme à rembourser, il faut compter l’assurance de prêt. Il est toutefois possible de la résilier.

Quel est le rôle d’une assurance de prêt ?

Quand vous demandez un crédit, la banque va généralement inscrire dans ses conditions d’octroi une assurance d’emprunt. Elle prendra le relai si vous êtes victime de plusieurs incidents :

A découvrir également : Assurance emprunteur : osez changer !

Elle protège l’assureur, mais aussi l’assuré s’il n’est plus à même de payer ses mensualités. Il conservera alors son bien immobilier.

Des démarches simples et rapides

Si l’assurance immobilier est nécessaire, vous pouvez néanmoins en changer pendant la durée du crédit. Vous n’êtes pas obligé de la prendre dans votre banque, vous pouvez vous tourner vers un établissement extérieur.

Quand résilier ?

Pour la date de résiliation, vous pouvez vous baser sur deux textes de loi :

  • Loi Hamon de 2014 : durant la première année après la signature, vous pouvez arrêter votre contrat à tout moment. Il faut toutefois respecter le délai de préavis de 2 semaines avant la date butoir.
  • Amendement Bourquin de 2018 : après la première année, vous pouvez résilier une fois par an, à la date anniversaire de la signature de votre assurance de prêt immobilier.

Comment résilier ?

Bonne nouvelle : les démarches sont faciles. Il vous suffit d’envoyer une lettre de résiliation avec accusé de réception à votre banque. Après réception, elle a 10 jours pour vous informer de sa décision.

Assurance de prêt : les raisons justifiant une résiliation

Le remboursement d’un emprunt peut être long, vos besoins ne seront alors pas les mêmes.

  • Changement de situation : vous avez un emploi considéré comme plus sûr, ou vous êtes guéri d’une pathologie pesant sur vos frais… le coût d’une assurance emprunteur dépend de la situation de chacun. Un changement dans celle-ci peut vous permettre de bénéficier d’une couverture moins onéreuse.
  • Besoin de faire des économies : vous avez découvert après coup que vous pouvez souscrire à une assurance dans un établissement extérieur à votre banque ? Vous pouvez vous diriger vers cette option. Les formules sont en moyenne deux fois moins chères pour les mêmes garanties.
  • Vente du bien : si vous êtes amené à devoir vendre votre bien immobilier, l’assurance peut être résiliée.

Quasiment indispensable, l’assurance de prêt immobilier est à choisir avec soin. Vous réalisez qu’une autre formule est plus adaptée à vos besoins ? Vous avez tout intérêt à résilier votre contrat afin de choisir une assurance à votre meilleure convenance.

Les avantages de changer d’assurance de prêt

Changer d’assurance de prêt immobilier peut paraître fastidieux, mais les avantages peuvent être nombreux.

Tout d’abord, vous devez savoir que les assurances varient beaucoup selon l’établissement et la formule choisie. Il n’est pas rare que le montant de l’assurance représente jusqu’à 15% du coût total du crédit ! En optant pour une assurance moins chère, vous pouvez donc réduire considérablement vos mensualités.

Changer d’assurance peut aussi permettre d’améliorer votre couverture. Effectivement, certaines formules proposent des garanties supplémentaires ou plus adaptées à votre situation personnelle et professionnelle.

Si vous êtes un jeune emprunteur et avez souscrit une assurance avec une surprime en raison d’un risque médical particulier (comme un cancer), après quelques années sans rechute, il est possible de résilier cette surprime. Vous pourrez alors bénéficier de tarifs identiques à ceux pratiqués par une personne non considérée comme présentant un risque aggravé.

Changer d’assurance peut s’avérer utile si vous souhaitez regrouper différents crédits immobiliers souscrits auprès de différentes banques dans le but de réduire les charges liées aux remboursements mensuels.

Conseils : Comparez différentes offres avant toute décision. Pensez à vérifier les conditions générales pour ne pas avoir une mauvaise surprise au moment où vous aurez besoin des garanties. Attention aux différentes clauses d’exclusion, elles peuvent parfois rendre l’assurance inutile.

Changer d’assurance de prêt immobilier peut être un choix judicieux pour réduire vos mensualités et améliorer votre couverture. N’hésitez pas à vous informer auprès des différents organismes spécialisés afin de trouver la meilleure assurance pour votre situation.

Les erreurs à éviter lors de la résiliation de son assurance de prêt

Résilier son assurance de prêt immobilier peut parfois s’avérer complexe. Voici les erreurs à éviter pour mener à bien cette opération.

La première erreur est de ne pas vérifier la date anniversaire du contrat. Selon l’article L113-12-2 du Code des assurances, vous pouvez résilier votre assurance chaque année et ce, même si le contrat a été signé pour plusieurs années. Toutefois, il faut respecter un préavis de deux mois avant la date d’anniversaire.

Une autre erreur courante est celle qui consiste à ne pas vérifier les modalités de résiliation énoncées dans le contrat initial. Effectivement, certains assureurs peuvent inclure des clauses restrictives ou spéciales qui limitent considérablement vos possibilités d’action en cas de volonté soudaine de quitter leur formule d’assurance.

Vous devez demander la résiliation effective auprès de votre assureur actuel, sous peine que celui-ci continue à prélever sa prime mensuelle indûment !

Pour résumer : Vérifiez la date anniversaire de votre contrat et respectez les délais de préavis. Lisez attentivement toutes les clauses du contrat initial pour anticiper d’éventuelles surprises. Envoyez une notification officielle à votre assureur actuel après avoir choisi une nouvelle assurance, afin d’obtenir un arrêt immédiat des prélèvements mensuels.

Respecter ces quelques règles simples vous permettra de résilier votre assurance de prêt immobilier en toute tranquillité !

vous pourriez aussi aimer