Pourquoi un Crédit-bail ?

Pour la mise en place d’une entreprise physique, il faut nécessairement prévoir un siège social. Mieux, il faut que cette adresse sociale soit accessible à la clientèle et qu’elle puisse permettre de valoriser les produits/services de l’entreprise. En cas de non-disponibilité de ressources financières pour faire face à une telle exigence, le crédit-bail peut être un excellent recours. Il s’agit d’un mode de financement qui permet d’avoir une immobilisation. Voici les avantages de ce financement ici !

Le crédit-bail ne nécessite pas d’apport personnel

Le principe du crédit-bail est simple. Une société financière achète pour le compte du client, un bien immeuble que ce dernier utilisera sur une période donnée. Généralement, la durée prévue à l’entame du contrat est irrévocable. Outre le bien immeuble, le crédit-bail peut aussi s’appliquer à un meuble par exemple.

A découvrir également : Quelle banque en ligne pour crédit immobilier ?

Les raisons pour lesquelles vous gagnerez à recourir au crédit-bail pour votre entreprise sont multiples. En effet, il s’agit d’un dispositif qui ne nécessite aucun apport personnel. Pour l’entame d’une nouvelle activité, cela peut être d’une grande aide. En effet, la phase de création d’entreprise exige généralement, un financement assez élevé. Souscrire le crédit-bail vous dispense donc de l’obligation d’investir dans la location immobilière au début de votre projet. Vous disposerez donc de plus de ressources pour faire face à d’autres exigences relatives à votre activité.

Le dispositif n’impacte pas votre niveau d’endettement

L’autre avantage du dispositif crédit-bail, c’est que le bien (immobilier ou meuble) loué n’est pas pris en compte dans le bilan. Autrement dit, l’entreprise locatrice peut utiliser un matériel même couteux sans que son niveau d’endettement n’en soit pour autant affecté. Pour aller plus loin, le crédit-bail est enregistré comme une charge d’exploitation. Cela dit, les montants du loyer du crédit-bail ne seront déduits que de l’impôt sur les bénéfices.

A lire aussi : Combien puis-je emprunter pour un prêt immobilier ?

Par ailleurs, vous avez la possibilité de négocier les éléments constitutifs de votre contrat de crédit-bail. Que ce soit la durée ou la périodicité de remboursement, vous pouvez tout négocier. Il en est de même pour le montant des loyers. Mieux, si vous vous faites accompagner par un courtier, il pourra mieux vous aider lors des négociations.

En clair, le crédit-bail permet à l’entreprise qui y souscrit de bénéficier de conditions avantageuses qui tiennent vraiment compte de sa situation professionnelle.

Les limites du crédit-bail

En dépit de ses nombreux avantages, le crédit-bail présente quelques limites. Il importe de les connaître afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Pour commencer, le montant investi dans un crédit-bail est généralement plus élevé que celui d’un prêt bancaire. De plus, vous n’avez pas un choix illimité en matière de location immobilière. Le choix revient généralement à l’entreprise de crédit-bail. Celle-ci ne tiendra pas nécessairement compte des besoins de votre activité. Par exemple, lorsque la société qui propose le crédit-bail juge un bien (immobilier ou mobilier) obsolète, elle n’investira pas dans son acquisition.

Quoi qu’il en soit, le crédit-bail reste un dispositif à conseiller aux entreprises, notamment aux TPE et aux PME qui n’ont pas de grandes ressources. Cependant, il faudrait se faire accompagner par un courtier pour ne pas faire de mauvais choix.

vous pourriez aussi aimer