Marseille est l’une des villes de plus atypiques de la France. Elle se caractérise par un style de vie unique de ses habitants, mais aussi de ses rues. Parmi ces dernières, il y a la rue de Rome. Toutefois, dernièrement, il y a eu de nouvelles constructions qui ne sont pas du goût de tout le monde. En effet, après la fin des travaux du tramway, cette rue est de nouveau en chantier. Ce dernier lancé en 2012, le programme de ravalement de façades a été accéléré à partir de 2016 et n’est toujours pas terminé et cela agace les riverains et crée quelques problèmes.

Les problèmes liés au financement des travaux

S’agissant des travaux sur la rue de Rome, tous les copropriétaires de cette rue se sont accordés à dire qu’elle a besoin de certains travaux. Cependant, le seul problème réside dans le fait que ces derniers leur coûtent très cher.

En effet, pour ces travaux, le principe est que les habitants effectuent les travaux à leurs frais et reçoivent ensuite les subventions. Toutefois, pour plusieurs des copropriétaires de cette rue, ce n’est pas normal.

Ainsi, selon Stéphane Labourdet, gestionnaire de copropriété «les propriétaires ont autre chose à faire que des travaux esthétiques, surtout quand ils n’ont pas d’argent pur refaire la toiture ou les installations électriques?».

Les conditions pour bénéficier des subventions

Le ravalement de façade de la rue de Rome est à la base de plusieurs difficultés pour les copropriétaires. Ainsi, même pour bénéficier des subventions, il est indispensable de respecter certaines conditions. Ces subventions peuvent aller jusqu’à 50 % du total de la somme des travaux tout taxe comprise.

En effet, les travaux doivent être réalisés dans un délai très précis. Ils doivent être faits durant les dix-huit mois suivants la réception de l’injection municipale. Au-delà de ce délai jusqu’au 30e mois, cette subvention est démunie à 30 %. Passé tous ces délais, elles disparaissent complètement.

La totalité de toutes ces conditions liées au financement et aux délais imposés par la mairie aux copropriétaires de la rue de Rome pour les travaux de ravalement de façades crée une vraie discorde. De ce fait, il y a encore des réfractaires qui refusent de se soumettre à cette décision. Tout cela risque d’amener d’autres problèmes qui seront très difficiles à résoudre si un terrain d’entente n’est pas rapidement trouvé. Des efforts se doivent d’être faits de la part des deux parties.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter