Vous êtes sur le point d’acquérir votre tout premier bien immobilier et vous aurez à affronter des difficultés de plusieurs ordres pour arriver à votre fin. Le manque d’information sur les possibilités d’octroi de prêts est parmi tant d’autres le premier handicap à votre premier achat de bien immobilier. Cet article vous propose 4 conseils simples et pratiques qui vous aideront à faire convenablement l’acquisition de votre bien immobilier.

Renseignez-vous sur les possibilités d’aides

Vous avez déjà pris le temps d’évaluer vos besoins et vos revenus pour savoir les caractéristiques de votre future résidence. Il reste maintenant à vous informer sur les différentes aides à l’acquisition d’un bien immobilier. Vous avez par exemple le choix entre les possibilités suivantes :

  • Eco-prêt taux zéro ;
  • Prêt à taux zéro ;
  • Prêt employeur.

Sur la toile, vous pouvez vous renseigner sur les prêts à taux zéro ou aller dans votre municipalité prendre des informations sur les possibilités d’aides qu’elle peut vous offrir. Mon Conseiller Immo est une plateforme virtuelle qui pourra vous aider à trouver au plus vite des solutions à votre demande d’aide. Si vous êtes un professionnel, certaines entreprises accordent aussi des prêts. Le service des ressources humaines pourra vous conseiller judicieusement au besoin.

Estimez votre capacité de dette

Plusieurs paramètres sont pris en compte lors de l’évaluation de votre capacité d’endettement. En effet, l’âge, la situation professionnelle (CDI, CDD, intérimaire…) et l’état de santé sont des facteurs qui influent sur l’estimation de votre potentialité d’endettement. Un calculateur en ligne de crédit ou un banquier pourra vous donner toutes les informations nécessaires et vous aider à calculer avec précision votre capacité d’emprunt. Une institution bancaire ne vous octroiera de prêt que si elle est rassurée que vous êtes en mesure de rembourser sans contrainte.

Budgétisez tous les frais liés à l’achat du bien immobilier

L’achat d’un bien immobilier implique un ensemble de dépenses supplémentaires à effectuer. Vous devez payer lors de l’acquisition les frais suivants :

  • Émoluments du notaire ;
  • Droits de mutation ;
  • Impôts et taxes.

Être propriétaire demande aussi que vous payiez chaque année votre taxe foncière. La budgétisation de tous ces frais vous permet de connaître exactement ce que vous devez débourser en tout pour acquérir votre bien immobilier.

Faites beaucoup de visite pour anticiper sur les travaux de rénovation

Ne faites pas l’erreur d’acheter un bien immobilier au premier regard. Autant de fois que nécessaire, visitez plusieurs biens immobiliers à maintes reprises avant de faire votre choix définitif. Cela vous aidera à évaluer déjà les différents aménagements ou rénovations auxquels il faut procéder. Si toutes les conditions sont réunies, vous pouvez signer le compromis de vente. Mais, attention à ne pas dépasser le délai de paiement pour ne pas être frappé d’une pénalité de 10 % de la valeur du bien à acquérir.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter