Lorsqu’on décide d’investir dans l’immobilier, on se pose la majeure partie du temps la question d’acheter un logement neuf ou ancien. Certes, les deux types de logements présentent leurs avantages et inconvénients, mais le choix reviendra surtout sur votre goût et votre portefeuille. Découvrez dans cet article les critères sur lesquels vous pouvez vous baser pour opérer votre choix.

Pourquoi opter pour l’immobilier neuf ?

Le neuf est généralement considéré comme une opportunité en raison des avantages que cela apporte en termes de confort et de gains financiers. En effet, plusieurs raisons poussent à se tourner vers ce type d’immobilier :

Personnalisation, confort et sécurité du logement

Opter pour le neuf, c’est opter pour le plan de son bien immobilier, les cloisons, le carrelage et le revêtement des murs, le placement de la salle de bain, les arrivés d’eau… ; tout ce qu’il ne serait plus possible de modifier lorsque vous prenez l’ancien. En quelques mots, c’est un logement personnalisé à votre goût et aux attentes actuelles en termes de prestation et de décoration. Les biens immobiliers neufs sont beaucoup plus confortables que les anciens. Leur modernité correspond aux besoins de la société actuelle. En effet, ils bénéficient des avancées techniques, thermiques, acoustiques et technologiques qui permettent de jouir d’un bien-être optimal.

Aussi, ils permettent une meilleure optimisation des espaces et des volumes adaptés aux besoins de chacun. Cependant, les habitations neuves se doivent d’être aux normes de sécurité et énergétiques actuellement en vigueur. Pour toucher du doigt ces logements en France, vous pouvez vous rapprocher de votre agence immobilière.

Prix et aides fiscaux

L’immobilier neuf permet de bénéficier des aides gouvernementales à l’achat, que ce soit pour habiter (Prêt à Taux Zéro +) ou pour investir (loi Pinel). L’acquéreur de l’immobilier neuf est exonéré de la taxe foncière les deux années suivant la construction et aussi d’une réduction des frais notaires. Ces derniers ne représentent que 2 à 3 % quand le logement est neuf contre 7 à 8 % quand il est ancien.

Mais, vous pouvez être limité par le :

Délai de livraison

L’achat d’un bien immobilier neuf se réalise sur plan dans le cadre d’une Vente en l’État Futur D’Achèvement (VEFA). Dans ce cas, de nombreux mois (jusqu’à 18 mois) peuvent s’écouler entre la signature du contrat de réservation et le jour de la remise des clés. Pendant tout ce temps, vous êtes dans le brouillard et n’êtes jamais sûr que le résultat soit en accord avec les prévisions sur papier.

Emplacement

Les logements neufs, pour manque de place, ne sont pas toujours élevés au centre-ville. En effet, les meilleurs emplacements sont déjà occupés. Vous pouvez donc tomber sur un emplacement qui vous convient… ou pas !

Et si on optait pour l’ancien !

Un bien immobilier est dit ancien dès lors qu’il a déjà fait l’objet d’une première mutation, et vieux de plus de 5 ans. Il offre par conséquent des avantages et pourrait permettre de réaliser de meilleures affaires.

Son emplacement

Si vous désirez acquérir un logement ancien, vous pouvez contacter juste votre agence immobilière et le tout est réglé. En effet, il est plus facile d’en trouver, car il en existe en grand nombre dans les rues. En outre, les logements anciens sont la plupart du temps très bien situés en centre-ville, voire en hyper-centre. Vous avez ainsi le loisir de sélectionner les quartiers et les commodités qui vous intéressent.

Aménagement immédiat

Avec le bien immobilier ancien, vous n’avez pas besoin d’attendre 18 mois avant de vous installer dans votre nouveau local. Ainsi, dès que vous convenez avec votre agence immobilière, vous pouvez l’intégrer.

Opportunités d’affaires

En investissant dans l’immobilier ancien, vous ferez une petite économie. En effet, les prix sont généralement moins élevés par rapport au neuf (20 à 30 % moins chère que le neuf pour des prestations équivalentes). Aussi, vous pouvez négocier en tenant compte de l’état du logement et des travaux à réaliser.

En ce qui concerne les inconvénients, vous verserez plus de frais de notaire que pour un bien neuf. Vous ne bénéficierez pas d’avantages fiscaux comme le prêt à taux zéro. Et surtout, l’immobilier ancien demande généralement des travaux de petite ou grande envergure.

Au final, le choix vous revient. Tenez compte de vos goûts, votre budget et aussi de la localisation du bien.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter