Trouver le meilleur taux hypothécaire sur le marché, voilà l’objectif de tout emprunteur, car profiter d’un bon taux signifierait plus de facilité à économiser quelques euros supplémentaires. Découvrez le taux fixe moyen actuellement appliqué en Belgique par les établissements financiers.

Prêt hypothécaire : quel est le taux moyen fixe actuel en Belgique ?

Le taux moyen négocié auprès des banques (traditionnelles et en ligne) est légèrement en hausse depuis le mois de mai 2021. Notez que cette hausse concerne notamment les crédits hypothécaires à long terme. Par exemple, le taux fixe moyen pour les prêts à 20 ans est passé à 1,12% en début de mois de mai contre 0,94% fin avril, selon les statistiques de guide-épargne.be.

A lire en complément : Combien puis-je emprunter pour un prêt immobilier ?

Prêts hypothécaires et taux d’intérêt

Lorsque vous contractez un prêt immobilier auprès d’une banque, vous avez généralement le libre choix entre un taux d’intérêt fixe ou variable, l’un ou l’autre ayant ses avantages et ses inconvénients.

Taux hypothécaire fixe

Si vous adoptez un taux hypothécaire fixe pour votre crédit, vous serez ainsi astreint au paiement d’un montant mensuel identique pour toute la durée de votre prêt immobilier. Cette option a l’avantage de faire connaître à l’emprunteur, le montant total qu’il doit rembourser, ce depuis le début de son crédit. Il sera donc plus facile dans ce cas d’établir un planning financier et de s’y tenir.

A lire aussi : La garantie hypothécaire expliquée

En outre, avoir un taux hypothécaire fixe permet de se protéger contre la hausse générale constatée au niveau des taux. Dans le cas où cela se produit, vous ne serez pas impacté et continuerez à payer le montant convenu avec votre banque au départ. Toutefois, comme vous pouvez sans doute déjà l’imaginer, une baisse du niveau général des taux serait contre-productive pour votre emprunt. Votre seule échappatoire reste dans ce cas une demande de révision de votre crédit.

Taux hypothécaire variable

Si vous choisissez un taux variable pour votre emprunt immobilier, vous approuvez le fait que votre banque puisse appliquer selon la période le taux d’intérêt en vigueur conventionnel à ce moment-là. Ainsi, vous disposez de deux différentes options : adoptez un taux d’intérêt adaptable tous les ans, tous les 2 ans, tous les 3 ans, tous les 5 ans, une fois au bout de 10 ans, puis tous les 5 ans. Ce n’est pas tout, les possibilités qu’offrent les banques belges sont encore plus étendues.

Hausse ou baisse maximale du taux hypothécaire

Il existe une formule astucieuse que proposent les établissements financiers. Vous pouvez prévoir dans votre contrat une hausse ou baisse maximale de 3% du taux d’intérêt. Par exemple, une baisse de 3% et une hausse de 3%. Cela vous permettra de bien évaluer l’impact de votre crédit tout en envisageant le meilleur et le pire scénario possible.

Avec cette formule, le montant de vos remboursements pourra rester identique (si le taux ne change pas), augmenter (si le taux augmenter) ou baisser (si le taux baisse). Le choix de la formule est stratégique, car il détermine le taux dont vous bénéficierez. Avec un prêt adaptable suivant les échéances, vous gardez la capacité à profiter d’un taux juste et suffisamment adapté à votre prêt.

Show Buttons
Hide Buttons