Logement

En général, la réponse à cette question dépend de votre situation. Chacune de ses formules a ses avantages ainsi que ses inconvénients. En tant que propriétaire d’un bien immobilier, la location meublée est considérée comme la plus rentable en tout cas par rapport à la location vide. Les loyers et la fiscalité sont plus favorables.

Le logement meublé

Lire également : Calculer la valeur locative de mon logement

Le premier atout dans ce type de location est le prix du loyer. Si vous installez des meubles, cela est un supplément de service et se paie. C’est pour cette raison qu’un appartement meublé se louent entre 10 à 30 % plus cher qu’une maison vide.

La qualité, la surface et l’emplacement équivalents ont un prix. L’autre avantage de la location meublée, c’est la fiscalité. Elle est plus favorable, car vous pouvez prétendre au statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP).

A découvrir également : Pourquoi faire appel à un réseau d’agences immobilières ?

En bénéficiant d’un loyer plus cher, le rendement locatif brut de votre bien immobilier sera aussi supérieur. En moyenne, il peut atteindre les 6 à 8 % non saisonnier (9 ou 12 mois). Comme vous pouvez le constater, c’est une affaire intéressante. Mais, il faudrait juste que les locataires se suivent sans vacances locatives entre deux signatures de baux.

Toutefois, ce seul critère ne vous permettra pas de déterminer les performances de votre bien immobilier. Il faut aussi calculer sa rentabilité nette. Le rendement locatif brut ne suffit pas à déterminer si votre maison est entièrement rentable, vous devez déduire les revenus locatifs, les charges de copropriété, la taxe foncière ainsi que les frais de gestion éventuels.

Grâce au statut LMNP, les loyers encaissés seront considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Ainsi, vous aurez un abattement forfaitaire de 50 % sur les recettes locatives en adoptant le régime microbic ou une déduction des charges pour le montant réel et appliqué sous le régime réel d’imposition.

Le logement vide

La location vide a aussi des arguments convaincants à mettre en avant. L’avantage principal concerne la rentabilité. Le rendement se situe entre 4,7 à 6,6 % en location vide. Aussi, le bail d’un logement vide sera de 3 ans contre 1 an ou 9 mois pour un appartement meublé. Pour les appartements « nus », en revanche, le futur locataire détient le champ libre pour personnaliser le logement.

Un bien vide est plus adapté aux loueurs qui ont suffisamment de meubles lors d’une précédente location. Cela témoigne une volonté de s’installer durablement dans votre propriété. En tant que propriétaire, vous percevez alors des revenus fonciers.

Vous avez le choix entre le régime du micro foncier ou le régime réel, avec la possibilité de déduire vos charges. Pour la première option, vous payez des impôts que sur 70 % de vos recettes locatives.

Le point qui caractérise cette option c’est la durée des préavis. En effet chaque locataire peut décider de s’en aller un jour ou l’autre pour des raisons diverses. Si votre appartement est vide, le préavis est de 3 mois contre 1 seul pour un logement meublé.

Durant cet intervalle de temps, vous pouvez facilement anticiper la nouvelle mise en location de votre bien. Pour en savoir plus concernant la location de votre bien immobilier, rendez-vous sur le site blog-immobilier.eu qui vous donnera tous les conseils nécessaires.

Par ailleurs, votre bien immobilier est également moins soumis à la vacance locative. Avec un logement meublé, vous devez relouer régulièrement, ce qui entraine des périodes de vacances locatives.

Pendant ce moment, vous ne toucherez aucun loyer, car l’appartement est inoccupé. De ce fait, il est tout à fait logique qu’une maison vide limite les frais d’entretien. Sachez aussi que ces types de location ne s’adressent pas au même style de locataires. Un appartement meublé convient plutôt à des étudiants ou des jeunes indépendants qui viennent de quitter le nid familial.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Show Buttons
Hide Buttons