Comment fonctionne le prêt hypothécaire au Canada ?

Achetez une maison ou un bien immobilier n’est pas aussi facile. Il serait nécessaire de bien réfléchir pour le choix du type de prêt hypothécaire que vous pouvez contracter.

Le prêt hypothécaire ou crédit hypothécaire peut bien varier d’un prêteur à un autre. Alors, comment fonctionne le prêt hypothécaire au Canada ?

A lire en complément : 3 statuts qui permettent d'obtenir plus facilement un crédit immobilier

Prêt hypothécaire : signification

Un prêt hypothécaire est un type de crédit accordé par un prêteur moyennant une garantie d’un ou plusieurs immobiliers appartenant à l’emprunteur. C’est aussi appelé crédit hypothécaire. En fait, lorsque vous achetez une maison par exemple, vous déboursez une partie du coût d’achat.

Cette contribution que vous avez apportée est la mise de fonds. Ensuite, pour solder le reste du coût d’achat de votre bien, il vous faudra l’assistance d’un prêteur. Ce crédit obtenu d’un prêteur pour finaliser le paiement de votre maison est subordonné à une garantie de paiement.

Lire également : Pourquoi un Crédit-bail ?

En revanche, cette hypotheque ou garantie de paiement ne dépossède pas le propriétaire de son bien. Par contre, il est important de veiller au remboursement effectif, car le prêteur peut saisir votre bien et l’assujettir à la vente afin de récupérer son argent.

Les préliminaires avant le choix d’un prêt hypothécaire

Lorsque vous devez obtenir un prêt hypothécaire, le prêteur ou votre courtier hypothécaire vous suggère des options. Ainsi, vous devez vous assurer de bien appréhender les options avec leurs particularités. Cela vous permettra de choisir l’hypothèque qui vous convient le mieux.

En effet, cela concerne :

  • Le capital de l’hypothèque ;
  • L’amortissement ;
  • La fréquence des paiements.

La préapprobation hypothécaire

La préapprobation hypothécaire, en d’autres termes préadmissibilité hypothécaire, peut se faire en plusieurs étapes. En effet, lors de ce processus, le prêteur étudie votre dossier. Il va définir ensuite la somme maximale dont vous pouvez bénéficier, puis votre taux d’intérêt.

Le prêteur vous demande de fournir des informations personnelles et différents documents. Il procède également de façon fréquente à une vérification de votre crédit. Mais tout cela ne garantit pas encore votre éligibilité pour une hypothèque.

La préapprobation hypothécaire peut être acquise auprès des courtiers hypothécaires ou prêteurs.

Les documents à fournir au prêteur ou aux courtiers hypothécaires

Vous devez fournir les informations suivantes :

  • Preuve d’identité ;
  • Preuve d’emploi ;
  • Une preuve que vous avez la capacité de payer la mise de fonds et frais de clôtures.
  • Des informations sur vos autres actifs : voiture, bateau, chalet ;
  • Des informations sur vos dettes et vos obligations financières.

Les prêteurs hypothécaires

Les prêteurs hypothécaires au Canada vous avancent directement de l’argent. Par contre, les courtiers hypothécaires aident à organiser les transactions en vous mettant en contact avec un prêteur.

Pour vos projets immobiliers au Canada, il existe différents types de prêteurs à savoir :

  • Banques ;
  • Coopératives de crédit ;
  • Caisses populaires ;
  • Compagnies d’assurances ;
  • Sociétés de prêts hypothécaires ;
  • Sociétés de prêts ;
  • Sociétés de fiducie.

Le terme de l’hypothèque

Le terme d’une hypothèque correspond à la période durant laquelle votre contrat reste en vigueur. Le contrat précise toutes les conditions de même que le taux d’intérêt. Les termes varient de quelques mois à plusieurs années, voire 5 ans et plus.

À la fin de chaque terme, vous devez être en mesure de renouveler votre hypothèque. Surtout, si vous ne pouvez pas solder la totalité du montant. Ainsi, il vous faudra plusieurs termes pour finaliser votre hypothèque.

Le temps de votre terme influence les points suivants :

  • Votre intérêt puis le type d’intérêt (fixe ou variable) que vous pouvez avoir ;
  • Les pénalités à payer au cas où vous devriez interrompre le contrat hypothécaire avant la fin du terme ;
  • Le délai du renouvellement de votre contrat hypothécaire.

L’amortissement de l’hypothèque

L’amortissement, c’est le temps nécessaire pour rembourser la totalité de votre hypothèque. En général, lorsque la durée de l’amortissement se prolonge, plus vous verrez vos paiements réduits. Mais dans ce cas, vos intérêts augmenteront.

Par exemple, supposons que votre mise de fonds est moins de 20 % du prix d’achat de votre maison. La période d’amortissement la plus longue est de 25 ans dans ce cas.

Le taux d’intérêt

Les intérêts sont en effet les montants que vous payez au prêteur à cause du prêt. En réalité, le taux d’intérêt augmente avec les paiements hypothécaires. Vous avez également la possibilité de négocier votre taux d’intérêt à chaque renouvellement du terme. C’est la raison pour laquelle vos paiements peuvent varier au fil des ans.

À la demande d’une hypothèque au Canada, votre prêteur vous proposera un taux d’intérêt. Mais c’est à vous de négocier pour voir si ce dernier peut aller à un taux plus bas. Avant tout engagement, il est important de parcourir d’autres prêteurs. Cela, à la recherche du meilleur taux pour réaliser plus d’économie.

Par ailleurs, le choix du taux d’intérêt dépendra de plusieurs facteurs. Pour cela, il existe différents types d’intérêt :

  • Taux d’intérêt fixe ;
  • Taux d’intérêt variable ;
  • Taux d’intérêt hybride ou combiné.

La fréquence de paiements hypothécaires

La fréquence de paiement représente le rythme suivant lequel vos paiements hypothécaires sont effectués. De surcroit, vous avez la possibilité de faire un paiement accéléré. Selon vos capacités, vous avez différentes options, notamment mensuelle, bimensuelle, hebdomadaire et bien d’autres.

Comment votre hypothèque influe sur votre avenir

Lorsque vous décidez d’interrompre le contrat avant la fin de votre paiement, le prêteur hypothécaire vous impose une pénalité. Lorsque vous vendez la maison, les frais de pénalité s’appliquent aussi ou vous payerez cher à votre prêteur.

Par ailleurs, vous payerez aussi des pénalités si votre hypothèque est remboursée plus tôt que prévu. En revanche, lorsque vous décidez d’être propriétaire, vous pouvez bénéficier d’une certaine souplesse jusqu’au paiement total de votre maison.

Les options relatives à cette souplesse prennent en compte le type d’hypothèque, notamment :

  • Hypothèque fermée ;
  • Hypothèque ouverte ;
  • Hypothèque transférable ;
  • Hypothèque offrant une possibilité de prise en charge ;
  • Hypothèque conventionnelle ;
  • Hypothèque subsidiaire.

Dans tous les cas, il est important de bien se renseigner sur le processus de prêt hypothécaire au Canada auprès du prêteur ou courtier hypothécaire. Surtout, prenez votre temps avant de faire vos choix hypothécaires, puisqu’il s’agit d’un moment précieux de votre vie.

vous pourriez aussi aimer