Quel est le meilleur statut pour louer une résidence étudiante ?

Le choix du statut n’est pas toujours aisé quand il s’agit de louer une résidence. Plusieurs possibilités s’offrent à vous, si vous comptez louer votre bien aux étudiants. Chaque statut possède son lot d’avantages et il peut parfois être compliqué de faire le meilleur choix.

Il est essentiel d’étudier toutes les options possibles afin de faire le choix le plus avantageux. Souhaitez-vous réaliser l’investissement locatif le plus intéressant ainsi qu’une bonne rentabilité le long de votre projet immobilier ? Découvrez alors dans ce billet, le meilleur statut pour louer une résidence étudiante.

A découvrir également : Investir dans un bien immobilier à Toulouse

Le statut à choisir pour louer une résidence étudiante

Pour louer vos logements aux étudiants, vous avez la possibilité de choisir le statut qui vous convient, en fonction de vos besoins. Parmi ces statuts, la location meublée non professionnelle est par excellence la meilleure option pour réaliser des économies intéressantes à long terme. Elle demeure une bonne stratégie pour élargir vos portefeuilles et diversifier vos revenus.

En fonction des objectifs, chaque investisseur peut trouver un statut plus convenable que l’autre. La LMNP avec amortissement est le statut auquel sont soumis les investisseurs en résidence étudiante lorsqu’ils ne choisissent pas de leur libre arbitre leur statut. Il comporte son lot d’avantages.

A voir aussi : Pourquoi investir en location meublée non professionnelle LMNP ?

Il permet non seulement aux investisseurs de soustraire du bien, la totalité des dépenses liées à l’entretien, mais aussi le montant d’acquisition du bien et du mobilier. Avec la LMNP, le propriétaire du bien peut enlever du bien, les frais d’achat de ce dernier, les commissions ainsi que les droits d’enregistrement.

Toutes les dépenses relatives au logement étudiant y compris les charges de copropriété sont retirables en LMNP. L’investisseur a la possibilité d’ajouter aux charges les frais d’assurances, de gestion ainsi que les intérêts d’emprunts. Autant d’avantages liés à la LMNP, qui font de ce statut, le plus attractif en résidence étudiante.

Les avantages fiscaux liés à la LMNP

Le statut de Location Meublée Non Professionnel comporte un large avantage sur le plan fiscal. Deux possibilités de régimes fiscaux s’offrent aux investisseurs pour la déclaration de leurs revenus. Il y a le régime réel et le régime micro-BIC.

Le choix dépend bien évidemment des objectifs du loueur. Le régime réel est celui appliqué aux loueurs en LMNP. Il permet aux propriétaires de déduire toutes les charges relatives aux logements du loyer à déclarer en Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Le régime micro-BIC est par ailleurs soumis par défauts aux propriétaires, lorsque les recettes du foyer issues du logement étudiant sont en dessous ou égales à 72 000 euros. Ces recettes doivent par contre être en dessous de 176 200 euros pour les logements meublés de tourisme classés.

Aucune charge n’est déductible avec le régime micro-BIC. Cela rend ce dernier moins avantageux que l’autre. Vous bénéficiez tout de même d’un abattement forfaitaire de 50 % sur les recettes annuelles issus de la location meublée et de 70 % pour les meublés de tourisme classés.

Toutefois, ces recettes annuelles ne doivent pas dépasser 32 600 euros. Le choix du régime vous revient. N’oubliez surtout pas de tenir compte de la nature de l’investissement (sans travaux ou emprunt).

Les conditions pour être éligible au LMNP

Pour être éligible au LMNP, vous devez remplir certaines conditions spécifiques en plus des autres appliquées aux investisseurs en résidence étudiante. Pour obtenir ce statut, il faudra remplir deux conditions spécifiques. La première est liée aux revenus que vous tirez de la location meublée. Les recettes doivent être en dessous de 23 000 euros.

La deuxième condition veut que les recettes issues de l’activité en LMNP n’excèdent pas les autres revenus d’activités engendrés par les personnes appartenant au foyer fiscal. Dans le cas où vous excéderiez ces seuils fixés dans les conditions d’éligibilité, vous devenez immédiatement un Loueur meublé Professionnel.

est le meilleur statut pour louer une résidence étudiante

En plus des conditions spécifiques, pour devenir loueur en meublé non professionnel, il est primordial de respecter certaines normes. D’abord, le logement doit être impérativement à usage d’habitation. Il doit non seulement être décent, mais aussi être situé dans un immeuble de copropriété. Le logement doit être meublé avec des équipements minimums obligatoires.

Le type de location meublée privilégié en LMNP

Trois types de location meublée existent pour un propriétaire en LMNP. Il s’agit notamment de la location meublée longue durée, de la location saisonnière et de l’investissement en service résidence. Vous pouvez faire votre choix compte tenu de vos besoins et de vos attentes.

La location meublée longue durée est prisée par plusieurs loueurs en meublé non professionnel, car elle est rentable et implique moins de contraintes en termes de gestion.

La location saisonnière profite par ailleurs au loueur en meublé non professionnel dont les logements sont situés dans des grandes villes ou dans une zone touristique. Ils peuvent ainsi louer pour quelques jours voire des semaines aux voyageurs d’affaires. Ils ont également la possibilité de choisir entre la location d’un meublé de tourisme, d’un gîte rural ou encore d’une chambre d’hôte.

Le dernier type de location convient mieux aux investisseurs qui souhaitent défiscaliser. Ainsi, ils peuvent signer un contrat de bail avec un exploitant. Les résidences-services sont souvent neuves et livrées équiper. Ces logements sont donc proposés à des locataires bien spécifiques comme les touristes, les voyageurs d’affaires ainsi que les étudiants comme résidence étudiante.

Les astuces pour augmenter sa rentabilité en LMNP

Pour booster votre rentabilité en LMNP, en plus des avantages fiscaux intéressants, vous pouvez jouer sur certains aspects clés. La première stratégie consiste à miser sur la décoration du logement étudiant. Optez pour des designs attrayants et authentiques pour augmenter votre rentabilité. Vous pouvez également proposer des logements bien équipés permettant aux étudiants de déménager juste leurs affaires.

L’avantage avec ce statut est que les charges liées aux meubles ainsi que les objets de décoration peuvent être soustraits. Cela vous permet de louer votre logement cher et de booster votre rentabilité.

La deuxième astuce consiste à louer votre logement en optant pour des contrats de bail sur une durée de 09 mois, car ce type de contrat n’est pas automatiquement renouvelable. Avec ce type de contrat, vous avez la possibilité de renouveler ou non le bail.

La dernière astuce pour rentabiliser est d’acquérir un logement étudiant situé près des universités, des lignes de transport et des centres commerciaux. Dans le cas contraire, privilégiez les logements étudiant situés au sein des centre-villes. Enfin, assurez-vous que votre logement répond aux besoins des étudiants pour louer dans les plus brefs délais.

vous pourriez aussi aimer