L’investissement en LMNP est-il une stratégie rentable en 2024 ?

L’investissement en LMNP est toujours considéré comme une stratégie rentable pour les propriétaires en 2024. Ce statut bénéficie toujours d’un avantage fiscal certain par rapport à celui d’un investisseur proposant des logements nus. De plus, le statut est toujours flexible hormis quelques exceptions. En effet, les meublés de tourisme peuvent être soumis à une imposition plus importante. Découvrez ce qu’il en est exactement pour ce type d’investissement.

Investissement LMNP : toujours une fiscalité avantageuse

L’investissement LMNP vous permet de bénéficier des avantages du statut Loueur meublé non professionnel. Le principal d’entre eux est du domaine fiscal. Il vous permet une réduction d’impôts vous permettant d’optimiser la rentabilité de votre bien en 2024. Pour rappel, vous disposez, généralement, de deux régimes fiscaux au choix :

A lire en complément : Les étapes clés pour mener à bien son projet de construction de logement neuf

  • Micro-BIC ;
  • Réel.

Sous le régime micro-bic, votre bien en location bénéficie d’un abattement forfaitaire de 50% sur les recettes locatives. Dans l’ancien format, elle est de 71% dans le cas d’une location meublée de tourisme. Comparés à ceux d’un bien loué vide, avec un abattement à 30%, les gains sont conséquents pour les propriétaires.

En optant pour le régime réel, vous pourrez profiter d’un amortissement sur l’investissement immobilier. Il tient en compte le prix du bien, les dépenses liées aux travaux et à l’ameublement. Ce régime prend aussi en considération la perte de valeur suite à l’usure dans le temps. Résultat, le montant des impôts est considérablement réduit.

Lire également : Les volets roulants électriques, les atouts

Une exception pour les locations de tourisme

La loi de finance comprend des modifications que devraient connaître tous les bénéficiaires du statut LMNP, surtout en meublé de tourisme. En effet, le taux d’abattement a été réduit dans le but de pousser les propriétaires à considérer la location de longue durée. Précisément, ce taux passe désormais de 71 à 30%, une grande différence pour les loueurs non meublés professionnels au niveau de l’imposition.

Les meublés non classés dans les zones tendues sont aussi concernés par cette baisse. Cependant, le plafond est fixé à 15 000 €. En ce qui concerne les meublés de tourisme, sachez que les biens se trouvant en zone rurale et en station de sport d’hiver profitent toujours d’un abattement de 71%. Cependant, il est uniquement maintenu si vos chiffres d’affaires restent en dessous de 50 000 €.

Comme indiqué, il s’agit d’une décision destinée à pousser les propriétaires en LMNP à reconsidérer la location à nu ou meublée à long terme. Si vous les faîtes, vous pourrez bénéficier d’une meilleure fiscalité.

Un statut de loueur flexible

En 2024, le LMNP reste un statut assez flexible pour les propriétaires de biens tels que les résidences étudiantes, seniors non médicalisées, médicalisées, d’affaires ou de tourisme. D’une manière générale, vous avez la possibilité de disposer de votre bien comme vous le souhaitez. Vous pouvez l’utiliser ou le vendre à tout moment. Toutefois, n’oubliez pas les termes du contrat avant de prendre une décision. En cas de revente, sachez que l’ancien régime est plus avantageux avec un prix et des charges moins élevées.

Par ailleurs, la position de loueur meublé non professionnel vous permet de profiter d’un revenu acceptable. Il peut servir à financer d’autres projets, travaux ou pour améliorer le pouvoir d’achat.

vous pourriez aussi aimer