Construire une maison à titre d’investissement locatif ou d’habitation principale est une manière pratique pour sécuriser son argent. Mais, pour que cet objectif soit atteint, il est indispensable que certaines conditions soient remplies. Il faut en effet s’assurer de la qualité de l’infrastructure à construire ainsi que de la viabilité de la zone d’érection. Pour cela, certaines étapes doivent nécessairement être franchies. Nous vous proposons de les découvrir à travers le présent article.

Acheter un terrain constructible

Etapes pour construire sa maison

Chaque municipalité dispose en principe d’un plan de développement qui prévoit les aires d’implantation de différentes infrastructures. Il n’est donc pas possible de construire une maison n’importe où. Vous devez par conséquent prendre certaines dispositions afin de choisir le meilleur emplacement pour votre future maison familiale.

Il s’agira par exemple de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) pour choisir votre parcelle ou surveiller les offres de ventes diffuser les agences immobilières. Une autre option consiste à contacter une agence de construction Maison TEK pour acheter un terrain loti. Ce n’est qu’une fois en possession du titre de propriété que vous pourrez réellement commencer votre projet de construction.

Concevoir le plan de la maison

Il est recommandé, quelle que soit la formule adoptée pour la construction d’une maison, de concevoir au préalable le plan maison. Ce dernier devra tenir compte des éventuels besoins des futurs occupants. Cela permettra d’avoir une idée claire du résultat final, mais aussi d’orienter les artisans devant intervenir sur le chantier pour l’exécution de leurs tâches. Il faudra toutefois s’assurer de la faisabilité du projet. Pour cela, la réalisation de l’étude de sol est primordiale. Elle est d’ailleurs indispensable pour l’obtention du permis de construire.

Obtention du permis de construire

Permis de construire sa maison

C’est un passage obligé pour toute personne désireuse de construire sa maison. Sans ce document, vos travaux peuvent être interrompus à n’importe quel moment. Pour l’obtenir, il faut adresser une demande à l’autorité communale. L’autorisation est attribuée après une durée moyenne de 2 mois, sauf si le terrain constructible est à proximité d’un monument. Dans ce cas, il faut parfois attendre jusqu’à trois mois. Précisons que la demande peut être contestée par vos voisins si les travaux en cours sont en déphasage avec les conditions du permis de construction. Dans le cas contraire, vous pouvez poursuivre sans heurts vos travaux.

À tout cela s’ajoute la nécessité d’effectuer des visites fréquentes sur le chantier pour s’assurer de son évolution normale. Si en revanche vous manquez de temps, une agence de construction de maison ou un maître d’œuvre pourrait être indispensable. Il ne faudrait pas cependant omettre le financement correct des travaux.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter