Tout sur les formalités pour avoir de l’électricité le jour de l’emménagement

L’un des problèmes majeurs auxquels vous pouvez être confronté lors de votre emménagement est l’électricité. Imaginez ce que cela peut vous faire si, le jour J, vous vous retrouvez dans l’obscurité. Pour éviter ce genre de situation, il est important de remplir les formalités nécessaires à l’avance. Dans cet article, nous vous donnerons tous les détails sur les formalités pour avoir de l’électricité le jour de votre emménagement.

Résiliation du contrat de fourniture d’énergie du logement actuel

Les formalités au moment du déménagement sont multiples et variées. Néanmoins, assurez-vous de résilier le contrat de fourniture d’énergie de votre actuel logement. Comment cela se passe-t-il ? Vous devez contacter votre fournisseur d’énergie et demander la résiliation de votre contrat à la date de votre déménagement. Puis faites la procédure nécessaire.

A lire également : Comment réussir ses travaux de rénovation ?

Pour retrouver les contacts de votre fournisseur d’électricité, jetez un coup d’œil sur votre facture d’énergie. Par ailleurs, nous tenons à vous rappeler que cette démarche doit être faite bien avant votre départ, deux semaines au moins à l’avance.

A lire également : Normes légales pour la chambre : dimensions minimales requises

Le choix d’un fournisseur d’énergie

Cette formalité peut être combinée à la résiliation du contrat d’énergie de l’actuel logement. Cependant, il est important d’apporter certaines précisions. En effet, vous n’êtes pas obligé d’opter pour votre actuel fournisseur d’énergie. Vous êtes libre de signer avec un fournisseur de votre choix pour le nouveau logement. Cela voudra dire que si votre actuel logement est électrifié par EDF, vous n’êtes pas obligé de choisir ce même fournisseur pour le futur logement.

Par ailleurs, vous devez souscrire un contrat auprès de votre fournisseur pour obtenir de l’électricité dans votre prochaine maison. Une fois le contrat signé, celui-ci contacte Enedis pour la mise à disposition d’un technicien. Ce dernier peut directement vous contacter pour fixer un rendez-vous.

La mise en service du compteur


Cette démarche nécessite généralement 5 jours ouvrés. Toutefois, la mise en service du compteur peut durer de nombreux jours, voire des semaines. Tout dépendra de la période pendant laquelle vous réalisez votre déménagement. La rentrée ou le mois de janvier sont des périodes spéciales durant lesquelles les demandes sont nombreuses.

Il peut arriver que l’ancien locataire de l’appartement que vous souhaitez intégrer ne résilie pas son contrat d’énergie. Ainsi, vous pouvez commencer à utiliser l’électricité sans l’intervention d’un technicien. Néanmoins, vous payerez toujours pour la mise en service du compteur. Retenez aussi que les frais de mise en service demeurent et restent identiques pour tous les fournisseurs d’énergie.

Le cas des logements neufs

Si le déménagement EDF se fait dans un logement neuf, les règles sont un peu particulières. Il faut préalablement raccorder le logement au réseau national électrique. En outre, l’obtention d’un Consuel et d’un certificat de conformité est requise pour profiter de l’électricité. L’installation du compteur coûte 1,66 € TTC et peut durer jusqu’à 10 jours ouvrés.

Somme toute, anticiper les formalités liées à l’électricité lors d’un emménagement est essentiel pour éviter toute interruption de service. En planifiant la résiliation du contrat actuel, le choix du fournisseur et la mise en service du compteur, vous vous assurez un déménagement en toute tranquillité.

vous pourriez aussi aimer