Le conducteur de travaux est souvent assimilé au conducteur d’engins. Pourtant, il y a une grande différence entre les 2 métiers. Le conducteur de travaux est responsable de l’un ou de plusieurs chantiers de construction autant sur le plan financier, commercial, juridique, technique et humain. Ce métier fait partie du domaine BTP.

Tout ce qu’il faut savoir sur le conducteur de travaux

Le conducteur de travaux n’intervient pas seulement pour le choix d’engins, de mini pelle, ou autre. En réalité, c’est bien lui le pivot de l’organisation et de l’exploitation dirigées par les chefs de chantier. C’est un professionnel primordial dans le BTP. Il est salarié de l’entreprise et se charge de l’exécution des travaux.

Le conducteur de travaux sait comment s’organiser pour mener à bien son projet. Il prévoit et organise à partir d’un dossier technique, l’ensemble des ressources dont il dispose et qui lui permettront d’exécuter le travail dans les meilleures conditions possibles.

Moyens humains, matériels, matériaux… le conducteur de travaux veillera à opérer les bons choix. Il prend en compte le domaine sécuritaire, le respect des délais, la qualité, ainsi que le coût. Il élabore les plannings et encadre l’équipe de chantier. Le rôle de ce professionnel est très large et commence bien avant le début des travaux. Il faut savoir que c’est également lui qui se charge de régler les problèmes administratifs concernant l’ouverture du chantier.

Qualités et compétences requises pour devenir un conducteur de travaux

D’une manière générale, le travail de bâtiment ne correspond pas à toutes les personnalités. Il convient surtout aux individus qui aiment bouger, travailler dehors, organiser et gérer des choses. C’est d’ailleurs ce qu’on attend d’un conducteur de travaux. Ce dernier doit être en mesure de coordonner les différentes personnes qui gravitent autour de lui, à savoir le maître d’ouvrage, les fournisseurs, les partenaires financiers et autres. Le conducteur de travaux doit être un très bon communicant. Dans son travail, il est indispensable d’avoir le sens du relationnel.

Il sera amené à dialoguer avec toutes sortes d’individus. Il devra faire preuve de professionnalisme, de compréhension et de tolérance dans bien des cas. Sans pour autant verser dans l’autoritaire, le conducteur de travaux doit aussi savoir se faire respecter. C’est le seul moyen d’amener les différents acteurs à effectuer correctement leur travail. Le professionnel devra également s’arranger pour être constamment informé de l’actualité et des changements spécifiques concernant les prix et matériels.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter