Et si vous investissiez en Corse pour payer moins d’impôts ?

Si comme beaucoup de Français vous pensez payer trop d’impôts, il est peut-être temps de trouver une solution. Pour cela, il existe de très nombreuses niches fiscales, mais l’une d’entre elles va nous intéresser aujourd’hui : l’investissement locatif. Par exemple, il est possible d’investir en Corse, et d’en profiter pour faire d’importantes économies d’impôts. Bien entendu, il faut pouvoir investir, mais sur le long terme, vous êtes doublement gagnant (vu que vous avez un second logement au terme du crédit ^^). Bref, on vous explique tout.

Les avantages fiscaux d’investir dans l’immobilier locatif en Corse.

Vous l’aurez compris en lisant le paragraphe précédent, le sujet traité aujourd’hui se révèle être sur le locatif : que vous viviez ou non en Corse, vous pouvez sans souci réaliser un investissement locatif. Pour cela, plusieurs dispositifs sont très avantageux, à commencer par la loi Pinel. Avec cette loi, vous allez pouvoir profiter jusqu’à 18% de réduction d’impôts (lissés sur 9 ans, à hauteur de 2% par an). Bien entendu, pour profiter de cet avantage, vous devrez respecter certaines conditions : investir dans le neuf, pratiquer des loyers modérés et choisir des zones éligibles à ce dispositif en Corse.

A lire en complément : Quels sont les investissements locatifs les plus profitables en matière de fiscalité ?

Cependant, ce n’est pas la seule façon d’optimiser vos revenus imposés, il existe également le statut de LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). C’est assez simple, vous louez un logement meublé pour quelques jours (comme sur Airbnb ou Booking) ou sans limite de durée. Pour vous faire comprendre le grand avantage de ce statut, lorsque vous louez un logement nu, au régime micro-foncier, les impôts retiennent 70% des revenus locatifs, alors que dans le meublé, cela s’élève à 50% ! Sur un logement loué 500€ par mois, vous déclarez alors 1 200€ de revenus en moins aux impôts…

Il existe encore d’autres façons de défiscaliser, surtout les revenus locatifs, par exemple si vous réalisez des travaux dans vos logements, À vous désormais de trouver la bonne formule, et ainsi payer le moins d’impôts possible 😉

A lire aussi : Comment payer moins d’impôt en 2018 ?

Les critères à prendre en compte pour choisir le bon type d’investissement immobilier en Corse

Maintenant que vous êtes informé des avantages fiscaux conséquents à investir dans l’immobilier locatif en Corse, vous devez être convaincu de sa pertinence. Vous devez prendre en compte certains critères pour choisir le bon type d’investissement immobilier qui correspondra à vos objectifs.

Le premier critère est la situation géographique. La Corse offre un large choix de villes et villages où investir. Vous devez vous faire accompagner par un notaire afin d’éviter toute surprise désagréable.

Avant d’investir dans l’immobilier locatif en Corse, vous devez prendre en compte ces différents critères pour choisir le type d’investissement qui s’accorde à vos objectifs et vous permettra de bénéficier des avantages fiscaux importants existant sur ce territoire.

Les défis à relever pour réussir un investissement immobilier en Corse

Investir en Corse dans l’immobilier locatif est une bonne idée, mais cela ne veut pas dire que c’est un investissement facile. Aussi, il y a des défis à relever avant d’acheter votre première propriété.

L’un des principaux défis auxquels vous pourriez être confronté est la concurrence. Comme la région présente de nombreux avantages fiscaux et touristiques, elle peut attirer beaucoup d’investisseurs immobiliers. Vous devez donc être prêt à payer le juste prix pour trouver une propriété convenable ou engager un chasseur immobilier local pour trouver les meilleures offres du marché.

Au-delà de cela, la législation sur l’immobilier locatif pourrait aussi constituer un défi majeur dans votre quête d’un investissement réussi. La réglementation française sur les locations saisonnières est complexe et changeante ; il s’avère donc nécessaire de se faire accompagner par des professionnels tels qu’un avocat ou un notaire compétent pour éviter tout risque juridique inutile.

Le plus grand défi souvent rencontré par les investisseurs étrangers en Corse est la barrière linguistique. Le français étant la langue officielle parlée en France et en Corse, il peut arriver que certains termes qui sont spécifiques au domaine de l’immobilier soient difficilement compréhensibles par ceux qui viennent d’une autre culture linguistique. Vous devez vous appuyer sur vos connaissances solides du marché immobilier local, ainsi que sur une équipe de professionnels multilingues afin d’optimiser votre investissement en Corse.

Investir en Corse dans l’immobilier locatif présente des avantages fiscaux considérables pour les investisseurs souhaitant optimiser leur patrimoine. Toutefois, cela nécessite aussi un engagement à relever certains défis comme la concurrence intense ou la barrière linguistique. En faisant preuve de prudence et en s’appuyant sur une équipe expérimentée de professionnels du secteur immobilier, vous pouvez profiter pleinement des avantages d’un marché immobilier dynamique et rentable tout en minimisant vos risques.

vous pourriez aussi aimer