Comment faire un bon investissement immobilier ?

Ayant le vent en poupe, l’investissement immobilier permet de faire fructifier de façon sereine ses avoirs sans craindre les risques d’inflation ou de dévaluation. De plus, un investissement immobilier quand il est bien réussi, permet d’accroître son pouvoir d’achat et de rendre plus concret et plus durable son patrimoine. Alors, comment bien faire un investissement immobilier ?

Se constituer un financement conséquent

Pour réussir votre projet d’investissement immobilier, il importe que vous sachiez comment constituer votre financement. Vous pouvez compter sur deux sources en dehors de vos propres apports.

A lire en complément : Pourquoi investir dans un programme immobilier neuf en 2022 ?

Les aides et les subventions

Les dépenses à prendre en compte lors de l’achat d’une maison sont nombreuses. Heureusement, il existe des subventions qui permettent de réduire le coût d’achat d’une nouvelle maison. Et il existe un certains nombre du subvention pour vous aider à rénover votre nouvelle demeure, comme par exemple des subventions comme celles pour une rénovation de toiture, de murs extérieurs, d’isolation, d’installation de panneaux solaires et autres quand vous investissez dans l’immobilier ancien.

Les prêts

Pour votre investissement immobilier, il vous faut contracter un prêt à moins que vous disposiez d’un compte en banque suffisamment colossal. Cependant, pour obtenir un crédit pour l’investissement immobilier, il faut réussir à clairement définir ses besoins et les rendements attendus.

A découvrir également : Vendre son appartement à Bordeaux, comment s'y prendre ?

Ainsi, pour déterminer le montant du prêt nécessaire à votre projet d’investissement, il vous faut additionner le prix du bien immobilier que vous souhaitez acquérir, les frais annexes ainsi que le coût éventuel de commission d’agence. Vous devrez ensuite déduire du résultat obtenu, la valeur de vos propres apports. Vous saurez dès lors le montant du prêt qu’il vous faut demander.

Par ailleurs, vous devez estimer le rendement probable de votre investissement à partir duquel les établissements prêteurs jugeront vos capacités d’endettement. Pour y arriver, vous devez pouvoir estimer le coût de revient de votre investissement en soustrayant les charges annexes. Vous pourrez réaliser tous ces calculs de façon précise en sollicitant les services d’un professionnel ou en vous servant d’un simulateur sur internet. En outre, il importe de parcourir différents organismes de crédit, analyser les avantages qu’offre chacun d’eux et faire jouer la concurrence.

Choisir un investissement immobilier rentable et moins contraignant

Pour réussir votre investissement immobilier, vous devez opérer un choix judicieux parmi les différentes possibilités qui se présentent à vous. Certaines formes d’investissement immobilier s’avèrent plus bénéfiques que d’autres. Il s’agit par exemple du locatif, de l’investissement immobilier en SCPI ou encore l’investissement à l’étranger.

Investir dans l’immobilier locatif

Le locatif est la forme d’investissement pour laquelle opte la majorité des investisseurs en immobilier. Pour cause, non seulement le locatif permet de bénéficier de taux de rendement très attractifs pouvant s’élever jusqu’à 10 %, mais il garantit aussi l’entrée en possession du bien immobilier après que le crédit immobilier contracté est remboursé. Cependant, pour vraiment jouir d’un investissement immobilier locatif, il importe d’acquérir un bien immobilier assez attractif. C’est-à-dire un bien immobilier neuf résidant dans une région et un environnement où il fait bon vivre.

Investir dans l’immobilier en SCPI

L’investissement dans l’immobilier en SPCI s’établit aujourd’hui comme le plus rentable et le moins contraignant des investissements immobiliers. Par SPCI, il faut entendre Société Civile de Placement Immobilier. En effet, l’investissement en SCPI consiste à acheter des parts auprès d’un intermédiaire qui détient un ensemble de biens immobiliers qu’il fait valoir.

L’avantage avec l’investissement dans l’immobilier en SPCI est que vous êtes exempté de toutes gestions en rapport avec les biens immobiliers et leurs locataires. Vous investissez et recevez simplement au bout des échéances conclues avec la SPCI votre part du rendement pouvant s’élever jusqu’à 10 % de votre investissement.

Investir à l’étranger

Investir à l’étranger est une alternative pouvant s’avérer très lucrative. En réalité, plusieurs pays étrangers offrent des environnements juridiques et fiscaux très avantageux pour les investisseurs venus d’ailleurs. Par ailleurs, l’investissement à l’étranger permet de diversifier et de dynamiser son patrimoine.

Conclusion, pour réaliser un bon investissement immobilier, vous devez d’un côté bien apprêter votre budget en souscrivant à des prêts et en recherchant des aides et subventions susceptibles de vous donner un coup de pouce dans la réalisation de votre projet d’investissement. D’un autre, vous devez judicieusement choisir le type d’investissement immobilier que vous allez embrasser.

vous pourriez aussi aimer