Une maison a souvent besoin de quelques travaux de rénovation pour rester fonctionnelle durant de longues années. Il peut s’agir de travaux d’agrandissement, de travaux d’intérieur ou de travaux extérieurs. Toutefois, effectuer des travaux de rénovation sur une maison nécessite généralement la demande et l’obtention d’autorisations spécifiques.

Les travaux de rénovation d’intérieur : les autorisations nécessaires

La réalisation de travaux de rénovation impactant l’aspect intérieur de votre maison ne demande pas une autorisation préalable. Il peut s’agir des travaux liés à la construction d’un escalier dans votre demeure ou encore de travaux liés à la pose de cloisons. L’abattement d’un mur à l’intérieur de la maison ne nécessite pas non plus une demande préalable. Il convient aussi de noter que les travaux d’entretien ou de réparations ordinaires n’exigent aucune autorisation. Il peut s’agir des travaux de remplacement des portes et fenêtres de votre maison, des travaux de réparation de la cheminée, des travaux de remise à l’état de votre toiture ou des travaux de remplacement d’une gouttière.

Rénover les murs de votre intérieur ou procéder à l’aménagement de votre grenier sans affecter l’aspect extérieur de la maison ne demande pas non plus d’autorisation.

Par contre, si les rénovations intérieures affectent l’aspect extérieur de votre demeure, vous devez déclarer les travaux bien avant le début de ceux-ci. Cette déclaration doit se faire auprès de la mairie de votre région.

La rénovation extérieure de la maison : quelles autorisations obtenir ?

Dès que les travaux affectent la structure ou l’aspect extérieur de votre demeure, vous aurez besoin d’une déclaration préalable ou d’un permis de construire.

La déclaration préalable des travaux doit être faite auprès de la mairie. Cette procédure permet à la mairie de s’assurer que les travaux que vous comptez engager respectent les normes d’urbanisme établies. Par exemple, la déclaration préalable est nécessaire si les travaux de rénovation de votre grenier ont un impact sur la façade de la maison. Poser des grilles en façade exige une déclaration préalable. Ce procédé est également indispensable si vous envisagez d’aménager un jardin, un garage ou une piscine couverte. Construire un mur de moins de deux mètres de haut ne requiert pas d’autorisation ; par contre, vous devez déclarer les travaux si le mur mesure plus de 2 mètres de haut.

La construction d’une véranda accolée à votre maison peut se faire sans autorisation ou sans permis. Il suffit que cette construction n’entraîne pas la création d’un plancher supplémentaire de plus de 5m2 et d’une emprise au sol supplémentaire inférieure ou égale à 5m2.

Dans le cas de construction d’une terrasse extérieure entraînant la création d’une surélévation, il vous faudra un permis de construire ou une déclaration préalable. Si vous comptez agrandir votre maison, vous devez obtenir le permis de construire ou vous devez déclarer les travaux. En règle générale, il est toujours plus serein de vous renseigner auprès de la mairie de votre lieu de résidence avant de lancer des travaux de rénovation. Les autorisations nécessaires à ces travaux de rénovation de maison peuvent varier d’une région à une autre.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter