Paris, cette merveilleuse et incomparable ville, attire chaque année de nombreuses personnes, qui viennent s’y installer avec une lumière dans les yeux, tant il y a matière à s’émerveiller. Mais la capitale française a malheureusement connu, comme toutes les autres grandes villes, une crise immobilière longue et assez dure, au tout début du siècle. C’est d’ailleurs certainement la commune de France dans laquelle les prix se sont le plus envolés, atteignant des niveaux records chaque année. Aujourd’hui le calme semble revenu et les professionnels du marché de l’immobilier peuvent enfin souffler un peu, de même que les particuliers qui souhaitent y investir pour y vivre.

Paris se métamorphose

Au gré des décennies, les quartiers les plus en vogue ne sont jamais les mêmes et même s’il y a des arrondissements qui ne changeront jamais du point de vue de leur attractivité, d’autres tout-à-coup deviennent populaires. Le nord-est parisien a longtemps été de ceux qui n’intéressaient ni les jeunes qui aiment sortir ni les trentenaires qui souhaitent avoir des enfants, c’est-à-dire ceux qui étaient à la recherche d’un endroit dynamique pour les uns, et plus calmes pour les autres. Mais aujourd’hui, comme en atteste le nombre d’annonces sur www.avl-immobilier.com, le dix-neuvième arrondissement a une cote de popularité croissante.

S’éloigner du centre, mais pas trop

Lorsque l’on vit à Paris et que l’on s’y sent bien, on n’a jamais envie d’aller voir ailleurs, on souhaite toujours habiter Paris. Ceux qui, après eu des enfants, quittent la ville pour les communes environnantes le regrettent la majeure partie du temps. La vie parisienne est incomparable et on ne la retrouve jamais ailleurs, même à deux kilomètres de là. Certes il y a des communes alentours qui ont connu un afflux d’anciens parisiens, mais jamais ceux-ci n’ont pu recréé sur place les mêmes bonnes conditions de vie que celles qu’il avaient au cœur de la capitale.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter